Antiquaire Grenoble

Antiquaire à Grenoble

Il y a souvent un peu de confusion dans les terminologies utilisées par ceux qui abordent le secteur des antiquités pour la première fois.

Si nous recherchons sur Wikipédia la signification du terme « antiquités », nous verrons qu’avec ce mot nous entendons la collection et le commerce de livres, de meubles, d’œuvres d’art et d’antiquités.

L’intérêt pour les objets du passé remonte à des milliers d’années.

En fait, déjà dans l’antiquité, les familles riches versaient de grosses sommes d’argent pour acheter des peintures et des sculptures des grands maîtres grecs, datant de la période classique.

Par la suite, au Moyen Âge, les manuscrits anciens d’origine grecque et latine sont devenus des textes très recherchés, précieux qui ont été copiés à la main par les moines.

À la Renaissance, avec la construction des premières bibliothèques, l’intérêt pour les antiquités a diminué.

Mais les anciennes reliques de nature religieuse étaient très recherchées par la noblesse et ont été pendant des siècles le plus grand type d’objets collectés.

La figure de l’antiquaire moderne comprise comme un marchand d’œuvres anciennes vendues aux enchères ou dans son atelier n’a été qualifiée qu’à la fin du XVIIIe siècle, lorsque les familles riches étaient prêtes à dépenser beaucoup d’argent pour enrichir leurs maisons avec des pièces précieuses du monde entier.

Mais qu’est-ce que qu’un antiquaire et comment reconnaître une pièce antique?

Une distinction doit être faite entre la figure de l’antiquaire et celle du collectionneur.

Le collectionneur, comme le terme l’indique, est une personne qui collectionne des objets d’une catégorie particulière dans le seul but de passe-temps et de plaisir sans aucune implication financière.

Le collectionneur, en effet, se prive rarement d’objets qui font partie de sa collection car il y place toujours une sorte de lien affectif.

L’antiquaire, quant à lui, est l’expert en art qui achète des objets pour les revendre au plus offrant.

Une autre distinction doit être faite entre les antiquités, les objets d’époque et les articles vintage ou modernes.

La définition d’un objet antique n’est pas figée car elle varie d’un état à l’autre et de l’objet considéré.

Reconnaître une véritable pièce antique est donc très difficile.

C’est toute l’expertise de l’antiquaire et son expérience qui fera la différence. Vous recherchez un antiquaire à Grenoble. N’hésitez-pas à vous rendre sur le site antiquaire-grenoble.fr.