Ville de Grenoble

Grenoble, la capitale des Alpes

La mairie

11 Boulevard Jean Pain
38021 Grenoble

Horaires d’ouverture de la Mairie de Grenoble :

  • Le lundi – 8 H à 17 H 50
  • Mardi – 8 H à 17 H 50
  • Le mercredi – 8 H à 17 H 50
  • Le jeudi– 8 H à 17 H 50
  • Le vendredi – 8 H à 17 H 50
  • Le samedi 10 H  à 12 H

Tél : 04 76 76 36 36

Histoire de Grenoble

La ville de Grenoble est appelée la capitale des Alpes pour sa situation au centre des Alpes. C’est de plus la plus grande métropole des Alpes avec une agglomération de 670 000 habitants.

Grenoble va connaitre tout au long de son histoire un fort développement économique. Elle attire encore aujourd’hui de nombreux cadres supérieurs, des entrepreneurs renommés et des chercheurs du monde entier.

Grenoble c’est plus de deux mille ans d’histoire. Le bourg gaulois à l’origine de la ville porte le nom de Cularo, nous sommes alors à l’époque gallo-romaine. Son nom deviendra ensuite Gratianopolis.

La puissance de Grenoble s’accroît durant le XIe siècle. Les comtes d’Albon choisissent la cité comme capitale de leur province, le Dauphiné.

Ce statut sera ensuite consolidé par l’annexion à la France, lui permet de développer son économie. Ville parlementaire et militaire, Grenoble se développe et bénéficie de sa proximité immédiate de la frontière avec la Savoie.

En 1788, a lieu la célèbre Journée des Tuiles. la population se mobilise pour défendre ses parlementaires en attaquant les troupes royales.

Antoine Barnave et Jean-Joseph Mounier, deux célèbre figures grenobloises et représentants du Tiers état, sont l’origine du fameux serment du jeu de Paume.

Le développement industriel de Grenoble

Celui-ci commence véritablement au XVIIIe siècle avec la ganterie et s’accentue dans la deuxième partie du XIXe siècle, avec la découverte de la houille blanche. Mais c’est pendant les trente glorieuses que Grenoble connaît sa plus forte croissance.

L’organisation des Jeux olympiques d’hiver (1968) permet d’opérer de gros changements. Son développement s’accélère, Grenoble s’impose aujourd’hui comme un grand centre scientifique européen.

Grenoble était en 2013 la seizième commune de France avec 160 215 habitants4, son agglomération la dixième de France en 2013, avec 508 201 habitants5, et son aire urbaine la onzième, avec 684 398 habitants.

Pour en savoir plus sur l’histoire de Grenoble et de ses quartiers, voir l’excellent blog grenoble-cularo.over-blog.com

Vivre à Grenoble

Une situation idyllique

Grenoble est entourée de 3 massifs : le Vercors, la Chartreuse et Belledonne, ce qui en fait une ville touristique, par sa culture et son histoire riche, mais aussi par sa nature environnante. La ville de Grenoble réjouira les amateurs de nature, de sports de montagne, les skieurs et parapentistes.

Au confluent du Drac et de l’Isère, Grenoble s’est construite sur les contreforts de la Bastille en rive gauche de l’Isère. C’est un des lieux de balade favoris des grenoblois et des touristes. Les “bulles” permettent de monter jusqu’à la Bastille et d’avoir une vue plongeante sur Grenoble et son agglomération. Juste en dessous, la quartier Saint Laurent est un ancien quartier italien. Ses belles façades de couleur bordent l’Isère.

Mais Grenoble doit aussi affronter de nombreux défis. La pollution est bien présente, malgré un maire écologiste et des habitants convaincus et engagés qui n’hésitent pas à prendre leur vélo pour se déplacer.

L’insécurité est aussi un problème majeur que la municipalité n’a pas réussi à relever.

Les problèmes de circulation quant à eux sont dû au fait que Grenoble est une cuvette entourée de montagnes. Les voies de circulation sont donc limitées.