Authon la Plaine

Authon la Plaine, une petite commune du nord de la France

La mairie

Horaires d’ouverture de la Mairie d’Authon :

  • Lundi : 14h30-17h00
  • Mardi : 14h30-18h30
  • Mercredi : fermé toute la journée
  • Jeudi : 14h30-17h00
  • Vendredi : 14h30-17h00 Samedi : 9h30-10h30

Téléphone : 01 64 95 51 07

Présentation d’Authon la Plaine

Cette petite commune est située dans le département de l’ Essonne et de la région Île-de-France. Elle fait partie de la Communauté de communes “de l’Etampois Sud Essonne”.

Population : Authon la Plaine compte 364 habitants qui vivent sur une superficie totale de 11 km2 avec une densité de 32 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 150 m.

Superficie : La superficie de la commune est de 1060 hectares

Les habitants et habitantes de la commune de Authon-la-Plaine sont appelés les Authonais et les Authonaises.

Promenades et curiosités à travers la commune

L’Arsenal est un des lieux historiques d’Authon la Plaine. Pour découvrir ce lieu, vous devrez contourner l’église par la gauche et remonter la rue des Pavillons tirant son nom d’un domaine du XVIe siècle situé à l’extrémité du village. Il faudra ensuitedépasser l’ancienne ferme pour découvrir l’Arsenal. Contrairement à ce que l’on pourrait croire il ne servait pas à entreposer des armes mais du matériel de lutte contre les incendies. Poursuivez ensuite à gauche vers la rue du Parc qui longe les champs.

Vestiges d’anciens remparts

Votre route se poursuit sur la rue du Tour du village qui ceinture Authon en suivant le tracé d’anciens remparts selon un tracé hexagonal. C’est au mois d’avril 1578 que le roi Henri III autorisa les habitants d’Authon « de fortifier le dit bourg » par lettres adressées au bailli d’Etampes.

En prenant la rue de Chatignonville vous pourrez vous rendre, dans le centre de la commune. Vous aurez tout loisir de vous arrêter devant une petite maison étonnante, faite de briques, avec des fenêtres à barreaux : c’est la prison. Également appelée refuge ou corps de garde.

Construite en 1894, cette maisonnette visait initialement à accueillir les miséreux. Juste en face, se dresse encore un beau porche en pierre arrondi qui devait ouvrir, autrefois, sur une ancienne maison forte, et qui aujourd’hui accueille un lotissement prénommé « les hauts murs »

L’église

L’église Saint-Aubin d’Authon la Plaine se distingue par 2 époques de construction :

L’édifice bâti certainement au XIème et XIIème sur une partie des fondations d’un précèdent bâtiment.

Le chœur a été bâti après la guerre de cent ans lors des grands chantiers de reconstruction du XVème et du début du XVIème.

L’église St aubin est inscrite en totalité à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 24 juin 1987. Elle est en cours de restauration.

Dans l’église St Aubin le plus ancien objet d’art toujours visible, est une dalle funéraire représentant AnthoineDalonville, décédé en 1598, et sa femme Jacqueline de Lisle.

Bien que seigneur en partie du Plessis St Benoîst, Anthoine fut inhumé en l’église d’Authon, car il en était le fondateur, comme le texte gravé sur le pourtour de cette dalle l’affirme. Les paroissiens reconnurent en 1595 que Monsieur Dallonville était le fondateur.

Un Artiste emblématique

Le peintre et sculpteur Jean-Pierre Pincemin chevalier des Arts et des Lettres est enterré sur la commune.

Artiste inclassable, déroutant, animé par le souffle de la liberté, Jean-Pierre Pincemin (1944-2005) fait preuve dès ses débuts d’une singularité et d’une liberté d’esprit qui animent toute son œuvre.

Autodidacte, venu à la peinture par des voies buissonnières, il pratique d’abord une peinture non-figurative dans les années soixante et soixante-dix, adhère un bref moment au mouvement Supports-Surfaces, s’en écarte puis peint de somptueux tableaux géométriques et contemplatifs qui font son succès.